6 contributions / 0 nouveau(x)
Dernière contribution
Portrait de olivier
Hors ligne
Dernière visite: Il y a 3 années 3 mois
A rejoint: 06/01/2013 - 15:29
Contributions: 311
questions générale

bonjour,

j'ai plusieurs questions au sujet des fonctionalités de renoise, la 1ere concerne le panneau groove seting, j'ai beau regarder dans la notice, je ne comprends pas le focntionnement ni comment l'utiliser.

la 2eme j'ai des grosses lacunes en automation, là il va faloir m'expliquer. 

j'aimerai savoir également comment appliqué des pan à certains endroit mais pas à d'autres

enfin en ce qui concerne le mastering et traitement du son, je n'y comprend rien, j'ecoute pas mal de morceau fait avec renoise et je trouve chaque environnements musicale interressant. comment faites vous pour avoir des univers riches en son et en musique tout en étant homogènes et sympa. quels effets, quels instruments où vsti.

mercibiggrin

olivier

Hors ligne
Dernière visite: Il y a 5 années 2 mois
A rejoint: 06/02/2013 - 20:19
Contributions: 413
Pour la technique...je vais

cool Pour la technique...je vais laisser lapiNIC te répondre, ça sera bien plus précis et concis que moi...mais d'avance, rien de bien "sorcier".

Par contre, pour le dernier point, d'un point de vue personnel, je dis:

La compression du son, pour le rendu global. Ensuite, pas de secret...on parle de Musique donc il faut un minimum de composition ( et de qualité...) pour obtenir un "truc " sympa...

walkman

Portrait de syltomang
Hors ligne
Dernière visite: Il y a 6 mois 3 semaines
A rejoint: 02/12/2012 - 17:49
Contributions: 190
IP: 84.99.17.235
hello les amis

hello les amis

le groove consiste a legerment decaler les notes d un track  pour supprimer l effet machine (trop bien calé) il me semble

l automation consiste a mettre + ou - d effets ou de volume a des endroits precis

perso j e m en sers pour des effets de pan  et aussi pour baisser le volume a la fin d un morceau

pour les pan aussi il y a la possibilité de le regler sur le track a coté du volume 

(ouha comment j'me la petebiggrin avec les plus novices que moi)cool

Portrait de admin
Hors ligne
Dernière visite: Il y a 4 jours 4 heures
A rejoint: 01/03/2011 - 16:36
Contributions: 911
IP: 176.167.141.245
réponses

* sans groove ta ligne mélodique  est calée en phase avec le rythme du métronome ; c'est à dire que l'impact du rythme arrive suivant une métrique prévisible, régulière, et parfaitement calée ; introduire du "groove" c'est un terme qui qualifie la façon de ne pas frapper tes notes exactement en rythme avec le rythme de fond, mais en donnant à ton jeu un aspect "bondissant".

Pour produire plus facilement un titre où la pulsation et la mélodie est bondissante, il faut introduire de très subtil retards puis de très subtiles avances, (parfois presque imperceptibles), d'abord avant, puis après l'impact rythmique ou mélodique de fond. Tu pourrais te faire ch... à le faire avec la colonne de délai. Mais c'est du masochisme, puisque le panneau groove settings existe.

Si par exemple tu lances un métronome, le rythme est régulier, puis si tu enregistres une suite de notes type "do-re-mi", puis après deux espaces "sol-la-si", puis à nouveau "do-re-mi", espace espace, "sol la si" ; tu joues le tout avec le métronome, les notes tombent en phase et sont jouées de façon uniforme. Mais si tu coches le paramètre groove, si tu ajoutes un groove à 50%, lorsque tu rejoues ton pattern, c'est comme si le lecteur de renoise retardait, puis accélérait la lecture, à certains moments-clés du pattern. Cette espèce de retard et d'accélération produit un rythme très jazzy, jumpy, ou groovy, en gros c'est sympa à entendre.

* concernant l'automation : pour enregistrer une courbe "graphique" automation pendant le playback du morceau, pense d'abord à ne pas oublier de cocher le troisième bouton en partant de la gauche en dessous de l'éditeur de patterns. Sans quoi tu vas pas enregistrer tes mouvements de sliders dans une courbe graphique sous l'onglet automation, mais enregistrer tes positions de sliders directement sous forme de valeurs hexadécimales, dans la colonne du pattern en cours d'édition. Et pour enregistrer une automation, ça se passe avec le bouton droit de la souris pendant le playback du morceau.

* pour les pans tu as des tas de méthodes pour les éditer ! je ne sais pas par où commencer ! si tu joues avec des instruments à base de samples, tu peux déjà les éditer les pannings à la source, dans les paramètres des samples, au sein de l'onglet "instruments settings" ; ou alors, toujours avec des samples, tu peux contrôler l'orientation stéréo dans l'éditeur de patterns, au niveau de la seconde sous-colonne d'effets du pattern, initialement masquée mais activable avec le bouton "PAN" ou Ctrl+Maj+P. Ou alors, si c'est plutôt pas du sample mais du VSTi, regarde tout à gauche de tes effets de pistes, ya 3 sliders "volume, panning, width", et donc tu peux jouer sur ce qui provient de la piste, sample ou pas sample, facilement à ce niveau là ! Et si tes chaînes d'effets sont longues et si au beau milieu après un phaser de délire, ou un effet ping pong trop prononcé, ton son se déporte mal là où il devrait aller, essaie d'installer des DSPs qui gèrent la stéréo, comme *Stereo expander, et le DSP simple mais indispensable : le *Gainer ! tu vas voir que toute la stéréo de la piste peu importe où elle dérive, sera re-contrôlée, par le gainer et plutôt recasée à la position que tu lui as indiquée. Tu peux aussi à la fin des effets de piste tout à droite, jouer avec le post-panning (attention c'est pas automatable là). Sache que certains DSPs produisent des déportations de pannings, soit le DSP *delay avec son ping pong delay intégré, le *Multitap delay, avec ses quatre modules de délai stéréo imbriqués, ya aussi plus surprenant, le *mpReverb, qui te laisse contrôler où va aller sa réverbération sur le champ stéréo. En fonction de ta stratégie, tu actives et désactive les pannings différemment, si tu choisis la méthode classique (des commandes de pattern, il suffit d'ajouter une commande de panning centrée pour  recentrer, tandis que si tu joues avec les DSPs, faut automatiser ton slider associé, voilà tout.

* le mastering faut pas le confondre avec le mixage ; mixer est bien plus important que masteuriser ; ton premier problème c'est pas le master, ça c'est le dernier et encore ; car quand ton titre est bien mixé à la base le master coule de source est se fait tranquille sans problème ; en gros, quand tu mixes tes pistes, fais le au maximum et le plus souvent posible "en mono", pour régler comme il faut le niveau de tes instrus ; le mode mono te permet de bien évaluer la quantité de purée à associer à un son sans être leurré  ; à chaque fois que tu rajoute des effets, ya souvent de la stéréo ajoutée dedans, ça risque de te leurrer sur les niveaux  : checke tes niveaux en mono ; une fois que c'est fait, hop tu repasses en stéréo ; pour mixer ta musique, faut lancer le... mixer ! tu y verras des faders verticaux qui te permettent de jouer sur les niveaux des pistes unes par une; et même d'automatiser les mouvements : tu peux facile créer des étapes dans ta musique, des montées en puissance et des descentes, en montant et en descendant tes faders et en enregistrant lesmouvements par automatisation, comme dans un studio pro. Quand tu fais tout ça, tu regardes le vu-mètre principal tout en haut, en gros, essaie de faire en sorte que la ligne ne monte pas trop haut, laisse l'équivalent de -12 dB de marge, ou d'espace, en moyenne, ne tasse pas immédiatement ton son vers la droite, si tu rspectes cette "marge", ta musique auura plus de capacités à évoluer, sinon, ça sera un gros poing dans la gueule, mais au bout de 10mn de ce régime, l'uniformité de la présence du son finit par lasser l'oreille. Pour augmenter un peu la présence finale du son, tu peux rajouter un limiteur final sur ta piste master qui s'appelle le DSP *Maximizer. 

 

L'Administrateur

Portrait de olivier
Hors ligne
Dernière visite: Il y a 3 années 3 mois
A rejoint: 06/01/2013 - 15:29
Contributions: 311
groove, automation,mixage

salut lapinic,

je m'excuse un peu dans le retard pour répondre. j'ai bien lu l'ensemble de tes infos une fois de plus très détaillés. j'ai compris à quoi servais le groove setting, maintenant il me reste à essayer de le faire fonctionner (j'ai l'impression que ça fait rien bizarre, où alors je ne sais pas m'en servir)

l'automation, je vois à peut près comment ça fonctionne maintenant mais on l'utilise dans quel cas (excuse moi je suis un peu lent pour comprendrewacko)

quant au pan c'est assez complexe mais je vais essayer de m'entrainer à faire marcher ça. en fait je veux pouvoir mettre des pans sur des parties de morceau seulement. 

et enfin le mixage a de multiples possibilités mais je ne maîtrise pas vraiment 

as tu des astuces pour apprendre de façon clair et simple car je suis un peu neu neu...blink

voilà de plus je vais relire et relire ce que tu as marquer pour bien assimiler cette partie 

encore un grand merci lapinic

@+

olivier

Portrait de lapiNIC
Hors ligne
Dernière visite: Il y a 3 semaines 5 jours
A rejoint: 21/10/2012 - 18:24
Contributions: 543
IP: 176.164.51.169
bon bah

* si le groove settings ne fait rien c'est soit parce qu'il est pas coché, soit parce qu'il s'applique sur un rythme qui n'est pas assez riche. Si par exemple, tu appliques un groove settings de 50% sur un rythme binaire, exemple, coup de grosse caisse, coup de caisse claire, coup de grosse caisse, coup de claisse claire... ça ne fera rien et c'est normal ; dans ce cas, le groove n'a aucune chance d'être perçu, sur ce type de structure. Mais parcontre, si tu rajoutes quelque chose entre les impacts de grosse caisse et de caisse claire, là oui tu vas augmenter tes chances d'entendre une différence.

* l'automation c'est passer d'un réglage global à un réglage local ; on l'utilise quand on veut pas que les effets soient les mêmes tout le temps, mais quand on veut qu'ils changent et évoluent ponctuellement, localement, au fil de ta chanson, ; automatiser, c'est faire évoluer progressivement les paramètres des effets, en temps réel. Quand un paramètre n'est pas automatisé, il est constant tout au long du morceau. Il est donc fixe, statique. Mais, si il est automatisé, alors, tu verras que sa position bouge toute seule pendant la lecture.  Par exemple tu as une réverbe. Un paramètre important c'est "room size" qui veut dire "largeur de la pièce" où la réverb se produit. Imagine donc que tu rajoutes un effet DSP reverb, avec un paramètre Room Size de 40%, sur une piste Track 1. Tu joues dans la piste ton pattern n°1, tu enregistres des notes, ok, tu entends la réverbe. Mais imaginons qu'à la moitié du morceau au niveau du pattern 8, tu souhaites diminuer cet effet. Si tu utilises le bouton gauche de ta souris pour faire coulisser l'effet Room Size à 10% alors tu verras que tu entends moins la réverbe, tout au long du morceau même pendant le pattern n°1. Mais si tu utilises le bouton DROIT de ta souris, pour baisser le slider à 10% au pattern 8, quand tu rejoueras le morceau, tu verras qu'au pattern 8, le bouton "Room Size" va bouger lentement de 40% à 10% de gauche à droite. Tout seul. Et une fois revenu au début du morceau, le bouton "Room Size" se redéplace tout seul à 40%. Donc en utilisant le bouton droit, Renoise enregistre "localement" dans ton morceau les changements pendant la chanson, tandis qu'en utilisant le bouton gauche : la position du paramètre est définie "globalement".

* une astuce pour apprendre de façon claire et simplequand on est neuneu ? heu... ? faire une chose et une seule à la fois et vérifier systématiquement l'effet de ce qu'on vient de faire pour comparer entre le résultat d'avant et le résultat obtenu par ce qu'on vient de faire.

* si tu as un problème, essaie de pondre un module .xrns, sans utiliser ce que tu ne comprends pas, puis poste le lien vers ton module .xrns dans ce forum, et demande à quelqu'un si c'est possible de l'améliorer ; une fois améloioré, compare l'original avec la version améliorée

 

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire