4 contributions / 0 nouveau(x)
Dernière contribution
Hors ligne
Dernière visite: Il y a 5 années 3 mois
A rejoint: 20/11/2013 - 12:26
Contributions: 17
Utiliser la compression sidechain en natif sur Renoise.

J'ai pas trouvé ici, donc je partage !

A vrai dire c'est simple.

cf. Wikipedia :

La technique du Side-chain a pour principe d'utiliser un signal externe ((en)key), lequel va piloter ((en)trigger) l'action du compresseur en fonction du niveau de ce signal extérieur.

Un exemple d'utilisation complexe du Side-chain C'est aussi une technique pouvant être utilisée par les disc jockeys pour faire du « ducking » et ainsi, éventuellement, qu'au cinéma, la radio et la télévision lors de l'utilisation d'une voix off ou de tout autre signal dont le niveau doit rester dominant. Dans la musique électronique, l'utilisation de la technique du Side-chain, (par exemple: sur une piste de basse ou sur une piste de ((en)pad) permet au compresseur de ne s'activer qu'à chaque coup de grosse caisse, ((en)kick), afin de ne pas masquer ce dernier. L'effet qui en résulte est une sensation d'aspiration (effet de pompage) de la piste compressée. On le retrouve beaucoup dans la musique dite French Touch. Un circuit de détection avec Égaliseur, peut aussi être utilisé pour réduire le volume des signaux qui ont un fort contenu spectral dans certaines bandes de fréquences (voir De-esseur, de-poper, gate, etc.).

En bref, le side-chain c'est super pratique pour faire "pumper" une bassline, un lead, des fx, en mode électro-house/dubstep/techno/***core/******.

1°) Vous allez chercher la méta-device "signal follower" ;

2°) Vous l'insérez sur la piste de votre kick (par exemple) ;

3°) Parallèlement à cela, vous allez chercher le compresseur de Renoise et vous l'insérez sur la piste que vous souhaitez faire "pumper".

4°) Vous dirigez le signal follower vers la bonne piste (celle avec le compresseur), remplacez "CT" par "track ##" (celle avec le...), et routez le tout sur le paramètre "threshold" de votre compresseur.

5°) La petite astuce qui rend le tout réalisable : vous inversez les plages du signal follower. Valeur maximum à 0 et valeur minimum à 100 ; ce faisant, quand le kick va jouer, le threshold du compresseur va se réduire au minimum et ça va "pumper" bien comme il faut. N'oubliez pas de régler le ratio sur une valeur supérieure à 1, sinon, ma foi, rien ne passe et j'ai fait ça pour rien. Bon c'est pas grave ça m'a pris dix minutes.

Amusez-vous bien (n'hésitez pas à dire si j'ai mal formulé un truc) !

Édité par: Emmanuel activé 23/11/2013 - 07:58
Portrait de lapiNIC
Hors ligne
Dernière visite: Il y a 3 semaines 4 jours
A rejoint: 21/10/2012 - 18:24
Contributions: 543
IP: 176.164.51.169
non c'est clair

non c'est clair (enfin pour moi) ; je sidechain la basse au kick la plupart du temps, c'est très pratique pour éviter la purée/bouillie sur les basses fréquences

Portrait de harmelbe
Hors ligne
Dernière visite: Il y a 1 année 6 mois
A rejoint: 26/12/2012 - 17:28
Contributions: 260
Oui,le post est très claire,

Oui,le post est très claire, merci. J'avais déjà testé et c'est super comme effet pour éviter de surcharger les basses lors des coup de kicks.

A+

Portrait de lapiNIC
Hors ligne
Dernière visite: Il y a 3 semaines 4 jours
A rejoint: 21/10/2012 - 18:24
Contributions: 543
IP: 176.164.51.169
Il m'arrive aussi de moduler

Il m'arrive aussi de moduler non pas le threshold, mais simplement le volume du mixeur, ou encore le montant du signal envoyé en 'post' sur une send track ; le résultat est plus "brut" et non dénué d'intérêt

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire