La boite de dialogue des Options de Playback du Morceau est disponible dans le menu Song > Song Options... Cette boite de dialogue vous permet de configurer les options qui s'appliquent à la manière dont Renoise va jouer et mixer l'ensemble du morceau, comme le comportement général de la lecture des samples. Elle vous permet aussi de définir la façon dont le logiciel va afficher le quadrillages des notes sur les pistes et les colonnes.

Enfin, on pourra définir aussi dans la piste Master le paramètre Groove.

Note du traducteur : traduire le terme groove n'est vraiment pas évident, en effet, on est tenté pour qualifier la nature du rythme, d'employer d'autres termes souvent eux-aussi d'origine anglo-saxons, comme le terme swinguer, par exemple, ou le terme jazzy, façon particulière de faire pulser le rythme. Mais s'il faut trouver des mots francophones assez communs pour qualifier tout cela, disons que lorsque la musique groove, la pulsation du rythme n'est pas parfaitement équilibrée, elle se permet au sein de sa propre progression, des petits délais subtils et réguliers, et pour préserver la métrique, ces petits délais doivent être compensés plus énergiquement lors d'un rebond sur le temps dit "fort". On verra plus bas une représentation plus technique de la façon de simuler ce groove au sein d'un déroulé de pattern.

Au menu :

  1. Options du lecteur

  2. Quadrillage du pattern par surbrillance

  3. Paramètres Groove

  4. Template Song (modèle)

 

Options du playback général


Lors du démarrage d'un nouveau morceau dans Renoise, les options du lecteur devraient ressembler à ceci :

Un peu de terminologie :

Ticks per line (ou tic par ligne) : non, un Tick n'est pas une espèce d'insecte perdu dans la nature et amateur d'animaux domestiques à poils longs (lol). Un tick est au battement de rythme, ce que la molécule est à la matière : c'est une fraction de ligne, très courte, interne à la mécanique du playback des morceaux du logiciel, qui tourne très rapidement, (ce n'est cependant pas le plus petit événement possible et imaginable musicalement sur le  plan logiciel - nous en verrons un encore plus précis ultérieurement), qui sert de résolution basique pour un grand nombre d'effets à appliquer sur les échantillons. Si par exemple on a 12 ticks par ligne de défilement de pattern, cela signifie que pendant la lecture d'une ligne de pattern, 12 sous-événements vont pouvoir se produire le temps du passage à la nouvelle ligne. Augmenter le paramètre Tick per Line, revient à augmenter le "taux d'événements internes" de Renoise. Cette finesse dans le traitement des événements internes va s'entendre à l'occasion de la lecture des échantillons accompagnés de commandes d'effets de répétition, ou d'effet de vibrato, ou de fondu de volume, ainsi que lors de la modulation des paramètres des effets via par exemple les méta-périphériques, modulation qui sera plus détaillée du fait de mises à jour internes plus fréquentes. A contrario, abaisser le taux d'événements internes va rendre plus rudes les modulations des effets. Un TPL trop bas peut faire que l'interpolation des paramètres automatisés, ne produira pas un "lissage" lors de la lecture mais un effet d'escalier. Donc, en général, la valeur par défaut de 12 est très bien choisie, car elle préserve une relative fluidité dans les modifications musicales. Si vous avez besoin d'une résolution encore plus élevée, vous pouvez alors essayer une valeur de 16. Des valeurs inférieures peuvent rendre vos sons et toute l'automatisation qui va avec un peu plus "rugueux", uniquement utile si c'est ce que vous recherchez (après tout on se sait jamais). Vous pouvez aussi utiliser une commande de pattern pour moduler le Ticks per Line au cours même de la lecture du morceau : ZKxx, où xx est la nouvelle valeur de TPL en mode hexadécimal. Cette commande peut aussi être ajoutée sur la piste Master.

Track Headroom: chaque piste a un niveau sonore qui est initialement en mesure de remplir toute la surface de votre oscilloscope. Mais forcément, mixer deux pistes qui font de même, puis trois, puis quatre, risque bien de produire des oscillations qui vont au delà des capacités de votre haut parleur d'où des risques de grésillement, de bruit, de distorsion, et d'endommagement de matériel. Ainsi, un certain espace dynamique doit être préservé à la sortie d'une piste avant qu'elle ne s'engouffre dans le mixeur. Par défaut, la marge définie est de -6dB ce qui est globalement recommandé pour la plupart des tables de mixage.  Cela permet donc d'éviter plus facilement le clipping (l'écrêtage) du signal dans le mélange final.

Automation Following: Avec ce paramètre vous pouvez démarrer la lecture depuis n'importe quelle position dans la séquence des patterns, et le moteur de playback pourra positionner la position des paramètres automatisée de façon précise comme si la lecture avait commencé depuis le début ; attention donc si vous décochez ce paramètre, vous pourriez être surpris du résultat en rejouant votre morceau depuis le commencement, justement.

0S Mode : (pour Mode  de Saucissonnage) : Renoise est l'héritier de programmes datant de l'ère de la micro-informatique (années 1980 à 1990) où ont été définis pour la première fois les concepts de composition par échantillons sonore et par patterns, en particulier sur des ordinateurs nommés Amiga. Ce vieux concept a donné naissance à des logiciels précurseurs appelés soundtrackers. Plus tard, le concept du soundtracker a nettement évolué sur la scène PC, avec l'apparition d'un soundtracker comme Fast Tracker II et Impulse Tracker 2. Du temps des programmes sous "Amiga/FT2/IT" les Samples (échantillons) étaient découpés en petits bouts de 256 bits de long, à partir du début de l'échantillon, et ce découpage en 256 bits provoque une interprétation bien particulière lors de la lecture de certains Samples. Le mode "Renoise", de son côté divise la totalité de l'échantillon en 256 segments égaux en taille, où 00 est le premier segment et FF est le début du dernier segment. Donc le mode OS est principalement utilisé pour réimporter et lire de façon légèrement meilleure les anciens fichiers MOD et XM produits sur Amiga et sur la scène PC des anciens soundtrackers.

Mode Pitch: le pitch n'est pas le thème d'un film à succès qui sort sur vos grands écrans, c'est un terme qui qualifie une façon d'augmenter et abaisser la vitesse de lecture d'un échantillon en l'accordant  subtilement, de ce fait, d'augmenter et d'abaisser la hauteur des sons. Les anciens programmes de tracking, fonctionnaient avec une résolution et une mécanique similaires, mais aujourd'hui jugée grossière et peu précise ; cette mécanique faisait que les trackeurs interprétaient globalement les glissandos, vers le haut ou le bas, les répétitions de note,  les fondus de volume, et les vibratos, d'une façon équivalente et toute particulière : or depuis sa version 2.0, Renoise a fait évoluer les fondamentaux du tracker pour décupler la précision et la qualité de la lecture, la finesse des modulations. Tout comme avec le mode "0S", le Pitch Mode n'est disponible que pour améliorer la compatibilité avec les anciens fichiers XM / MOD, et ce mode de lecture ne s'applique uniquement qu'aux effets liés à l'éditeur de patterns. Lors de l'ouverture d'un module anciennement composé sous PC, ou Amiga, soit un fichier MOD, XM ou IT, les options du lecteur de l'arrangement présentent des paramètres de compatibilités adaptés autant qjue faire ce peut.

Upgrade to the last version : veut dire en français, "Mise à niveau vers la dernière version" - Ce bouton transforme le morceau et l'adapte au nouveau comportement de lecture de Renoise version 3.1 (principalement ce qui change dans cette version est le remplacement des valeurs de vitesse (speed) par le système de LPB (line per beat). 

LPB Mode - On définit la façon dont Renoise transmet aux plugins ses pulsations, à savoir, si cela passe par le BPM et les Ticks, ou si seul le BPM est requis. La sélection de "BPM & Ticks" fera que Renoise va pouvoir doubler ou diminuer de moitié le BPM transmis au plugin, en fonction des réglages de vitesse utilisés. Tandis que la sélection de "Only BPM" fera simplement transmettre la valeur de réglage du BPM au plugin. La réactivité des plugins à ce choix est extrêmement variable et à tester au cas par cas.

 

Quadrillage du pattern par surbrillance.


 

  • Highlight every xx lines - Indique la xxème ligne à mettre en couleur de surbrillance dans l'éditeur de patterns. Lorsque ce paramètre est réglé sur LPB, Renoise met automatiquement en surbrillance les lignes de chaque battement. C'est typiquement le réglage le plus utile, mais d'autres configurations peuvent être utiles en fonction d'un morceau en particulier.
  • Default pattern length - Définissez la longueur du pattern par défaut pour les patterns nouvellement créés.
  • Highlight every xx blocks - Même logique de surbrillance au xxème bloc mais appliquée au Sequenceur de Patterns tout à gauche.
  • Highlight block offset - Démarrez la surbrillance mais uniquement après un certaine quantité de blocs : pratique quand on n'a pas envie de surbriller une séquence d'introduction de quelques patterns, par exemple.

 

Réglages du Groove


Les réglages du Groove sont positionnés à la fin (à droite) des effets sur la Piste Master.

Avec des réglages Groove, vous pouvez décaler la lecture des lignes en avant (délai) et en arrière (compensation), ce qui vous permet de créer une pulsation plus bondissante dans toute la chanson. Le schéma suivant illustre ce que le curseur du lecteur fait pendant le playback:

En d'autres termes, un groove de 25% signifie que la première note sera étendue à 125%, tandis que la seconde note sera réduite à 75% et déclenchée avec un retard de 25%. Techniquement parlant, un groove de 100% signifierait que la seconde note est déclenchée en même temps que la troisième.

Réglages du Groove et LPB

Notez que le Groove est nativement calculé en fonction du paramètre LPB ; dans l'exemple illustratif précédent, les numéros 0 et 1, 1 & 2, 2 & 3, 3 & 4 s'appliquent uniquement aux numéros de ligne de patterns si le LPB est égal à 4. Si, par exemple, vous avez utilisé un LPB de 8, alors Renoise appliquerait le premier décalage aux lignes 0, 1, 2 et 3, et pas seulement aux ligne 0 et 1. Il n'est pas vital en fait de comprendre exactement tous les détails techniques du moteur de groove, le tout est qu'il ajoute un sentiment particulier sur les rythmes.

Et la meilleure façon d'avoir une idée de la configuration correcte consiste simplement à jouer avec les paramètres. Pour le rendre plus facile l'écoute de l'impact de ce qui se passe lorsque vous le faites, essayez d'ajouter quelque chose comme une ligne de Hits Hats, qui sera déclenchée rapidement et fréquemment.

 

Template Song (modèle)


Une Template Song est un morceau spécial qui sert de modèle et qui est utilisé comme le document d'ouverture initial lorsque Renoise est chargé en mémoire ou lorsque vous créez un nouveau morceau. Par défaut, chaque nouvel arrangement est vide. Toutefois, si vous souhaitez qu'un tout nouveau morceau soit est créé avec un ensemble spécifique de pistes, d’effets numériques, de chaînes, d'instruments et de configurations MIDI, ou de mappages des contrôleurs MIDI particuliers, vous pouvez créer un tel morceau de base et l'enregistrer comme un modèle "Template".

Pour sauvegarder une Template Song, faites File -> Save as Template Song...

Il reste bien entendu possible de lancer un morceau vide, sans avoir à supprimer le morceau Template. Pour ce faire, sélectionnez "File-> New Song (no Template)" dans les options de menu dans la barre d'état supérieure.